19 novembre 2013
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Stratégie nationale de santé : Coup d’envoi des débats en région à Rennes

De novembre 2013 à février 2014, plus de 150 débats se succéderont en région pour alimenter la réflexion sur la stratégie nationale de santé (SNS), lancée le 23 septembre par la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine. Le coup d’envoi a été donné à Rennes ce mardi 19 novembre.

La stratégie nationale de santé (SNS), lancée le 23 septembre par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, doit mobiliser l’ensemble des acteurs autour d’une ambition forte, refonder le système de santé français, avec 3 axes prioritaires :

  • miser sur la prévention : agir tôt et fortement sur tout ce qui a une influence sur notre santé ;
  • organiser les soins autour des patients et en garantir l’égal accès : la révolution du « premier recours » ;
  • un tournant majeur dans le renforcement de l’information et des droits des patients.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) en cours de discussion et la loi de santé prévue pour 2014 permettront, dès l’an prochain, de concrétiser les premiers engagements de la SNS.

Afin de préparer cette loi de santé et de mobiliser tous les acteurs, citoyens, élus, partenaires sociaux et professionnels de santé, des débats seront organisés par les agences régionales de santé (ARS) dans chaque région jusqu’en février 2014.

Durant ces quatre mois, au moins 150 réunions, tables-rondes et débats publics sont déjà programmés, aux niveaux régional, départemental et local, afin de recueillir des témoignages, susciter les contributions des territoires sur les difficultés, les initiatives et les propositions d’actions autour des grands axes de la SNS.

Le coup d’envoi est donné à Rennes ce mardi 19 novembre avec un débat régional sur les parcours de santé dans lequel seront abordés, en présence de quelque 450 participants, les questions de l’organisation dans les territoires, les dispositifs et le rôle des professionnels de proximité, des patients et des usagers.