2 juin 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Marisol Touraine et Ségolène Neuville étendent l’augmentation exceptionnelle de certaines prestations familiales aux allocataires du RSA

Dans le cadre du plan pauvreté de janvier 2013, le gouvernement a décidé une augmentation exceptionnelle des prestations familiales pour les familles monoparentales et les familles nombreuses modestes. Or cette revalorisation ne concernait pas jusqu’à présent les allocataires du RSA. Un décret corrige cette situation et étend aux allocataires du RSA cette augmentation exceptionnelle.

Dans le cadre du plan pauvreté de janvier 2013, le gouvernement a décidé une augmentation exceptionnelle des prestations familiales pour les familles monoparentales et les familles nombreuses modestes. Ainsi, l’allocation de soutien familial (ASF) et le complément familial (CF) ont été revalorisés respectivement de 5% et 10%, à compter du 1er avril 2014, pour les foyers les plus pauvres. À terme, cette augmentation atteindra 25% pour l’ASF et 50% pour le CF.

Jusqu’à présent, les allocataires du Revenu de solidarité active (RSA) ne pouvaient cependant pas bénéficier de cette double majoration. En effet, les deux prestations étant considérées comme des sources de revenu, leur augmentation faisait automatiquement baisser les sommes perçues par chaque foyer au titre du RSA.
Un décret publié aujourd’hui au Journal officiel corrige cette situation et étend aux allocataires du RSA la revalorisation exceptionnelle de l’ASF et la majoration exceptionnelle du CF.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’Exclusion, mettent ainsi en œuvre une mesure de justice sociale, qui renforce le pouvoir d’achat des Français modestes et améliore concrètement le quotidien des familles qui en ont le plus besoin.