7 février 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Une étape nouvelle pour faciliter le quotidien des familles et répondre à leurs nouveaux besoins.
Dominique Bertinotti, Ministre déléguée chargée de la famille se félicite de la concrétisation de la démarche de modernisation d’action publique en matière d’accueil de la petite enfance et de soutien aux parents.

La Ministre de la famille se rend aujourd’hui à Strasbourg pour lancer officiellement la démarche d’élaboration des « schémas territoriaux des services aux familles » initiée dès 2013.

Ces schémas visent à mobiliser toutes les énergies autour d’objectifs communs de création de solutions d’accueil pour les 0-3 ans et de développement des services de soutien aux parents. Cette méthode nouvelle permettra notamment de respecter l’engagement de création de 275 000 solutions d’accueil d’ici à 2017.

Pour Dominique Bertinotti, il s’agit d’une étape nouvelle visant à faciliter le quotidien des familles et à répondre à leurs nouveaux besoins. C’est aussi cela aimer et aider les familles quand on sait que :

  • l’accès aux solutions d’accueil varie de 1 à 9 selon les départements à nombre d’enfants équivalent
  • 9 enfants sur 10 issus de familles en situation de précarité sont gardés à leur domicile par leurs parents
  • les services de médiation familiale varient du simple au triple selon les départements, à nombre de divorce équivalents, et ne couvrent que 4 % des divorces

Dès à présent, dans 17 départements, l’ensemble des acteurs concernés acceptent de s’engager dans une démarche collective au service des familles, qui débouchera par la signature d’un schéma d’ici juin 2014 et qui préfigurera la généralisation de ce dispositif à l’ensemble des départements.

Cette démarche est l’expression du fort investissement y compris financier que le Président de la République met dans la jeunesse et vise à ce que chaque euro dépensé soit un euro utile.

Consulter :