17 janvier 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Dignité des personnes handicapées : Marie-Arlette Carlotti, ambitieuse et ferme

Alors que M6 prévoit ce dimanche 19 janvier la diffusion du reportage « Enfants handicapés : révélations sur les centres qui les maltraitent », la Ministre en charge des personnes handicapées, tient à réaffirmer son engagement déterminé pour la bientraitance des personnes accueillies en établissement.

« Je continuerai à faire preuve de la plus grande fermeté avec les établissements dans lesquels des maltraitances auront été avérées. Comme je l’ai fait avec l’IME Moussaron, je n’hésiterai pas à ordonner des mises sous administration provisoire. Quand il s’agit de protéger l’intégrité des personnes, l’Etat doit intervenir avec autorité. »

La maltraitance prend des formes diverses qui parfois se cumulent : dépistage tardif, absence d’accompagnement ou ruptures dans l’accompagnement, inadaptation des prises en charge, violences dans l’établissement…

Contre toutes ces manifestations, la Ministre en charge des personnes handicapées apporte des solutions : création de 4000 places par an avec priorité aux handicaps lourds, transformation de l’offre pour une meilleure prise en charge, 3ème plan autisme, mis en place d’un dispositif d’urgence pour le situations critiques, mission en vue d’une réforme des règles d’admission et de sortie des établissements pour empêcher les ruptures brutales…

« Je veux à la fois être ambitieuse et ferme pour assurer la dignité des personnes handicapées. Je suis la première responsable et la garante de cette dignité. Mais les professionnels, les gestionnaires d’établissement et les associations sont aussi concernés. Tout le monde doit se mobiliser ; l’enjeu est grave. »