6 mars 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Baisse des dépassements d’honoraires : les résultats sont là

Les derniers chiffres de l’assurance-maladie montrent qu’en 2013, le taux moyen de dépassement a continué de baisser, confirmant l’inversion de tendance initiée en 2012. Cette baisse est plus particulièrement marquée pour certaines spécialités, comme les gynécologues-obstétriciens, les psychiatres ou les ophtalmologues.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, se réjouit de ce retournement alors que depuis plus de vingt ans, les taux de dépassement progressaient de façon continue. Cela résulte directement de la mise en œuvre de l’avenant sur les dépassements d’honoraires (dit « avenant 8 ») négocié à la demande de Marisol Touraine entre les médecins et l’assurance maladie.

Cet accord a permis la mise en place de mesures concrètes pour réguler les dépassements d’honoraires et améliorer la prise en charge des assurés. Les assurés aux revenus modestes ont désormais la garantie de bénéficier de consultations au tarif opposable (c’est-à-dire des consultations aux tarifs remboursés par la sécurité sociale). Les médecins qui se sont engagés, par un « contrat d’accès aux soins », à modérer leurs dépassements, permettent à leurs patients une meilleure prise en charge. Par ailleurs, les tarifs des médecins de secteur 1 ont été revalorisés.

Marisol Touraine appelle les professionnels à poursuivre ces efforts en faveur de l’accès aux soins de tous.